Accueil

Editorial du Délégué laïque n°9

DELIT DE SALE GUEULE ?

Un monde se rétrécit au sein de la FN DDEN. La seule réponse que la direction sectaire et bureaucratique du clan Khaldi est de mettre en œuvre des méthodes que les pires staliniens de la pire époque auraient mises en œuvre : les procès de Moscou pour délit d‘opinion.

Ainsi, c’est avec effarement qu’on peut lire dans une circulaire qu’une candidature (une de plus !) au Conseil Fédéral a été repoussée (avant même l’élection !) au motif que le dit candidat ferait partie de ceux qui critiquent l’omniscience et l’omnipotence du « Guide génial» des DDEN ?

Mais on est où ? Et à quelle époque ?

edito2

Les « éminences » requises pour la circonstance pour appuyer ce coup de force contre la libre opinion exprimée par des DDEN, à travers notamment – mais pas exclusivement et fort heureusement – le Délégué laïque, ont-elles conscience qu’elles prêtent la main à une fort sale besogne.

Qu’elles n’oublient pas que Munich précède toujours Montoire. Les mains sales ne sont jamais loin de la nausée.

Il s’agit d‘une véritable chasse aux sorcières qui est organisée

Tout ce qui n’est pas dans la ligne, tout ce qui est à la marge, tout ce qui n’est pas conforme aux « objectifs » d’alignement du clan Khaldi au gouvernement et au ministre très réactionnaire Jean-Michel Blanquer ; tout cela doit être pourchassé et expulsé des DDEN.

C’est une véritable folie. La qualité d’une démocratie se résume souvent à la manière dont elle traite ses opposants. La faiblesse politique d’Eddy Khaldi est telle qu’il ne peut même pas supporter un seul opposant, une seule voie dissonance dans « son » Conseil fédéral.

Quelle misère intellectuelle !

Nous publions dans ce numéro du Délégué laïque des textes de la Libre Pensée qui nous semble – à tort ou à raison – éclairer le débat et les enjeux auxquels sont confrontés les associations laïques dans leur ensemble.

Chacun est placé devant ses responsabilités. Celles et ceux qui laissent faire porteront la responsabilité à tout jamais d’avoir laissé détruire la glorieuse Fédération Nationale des DDEN. Oui, sa destruction, car qui peut penser que cela va se passer comme cela sans réaction ? L’explosion de la Fédération nationale des DDEN est programmée, le compte-à-rebours est enclenché.

Il est temps que chacun se ressaisie et fasse ce qu’il faut pour arrêter la main assassine des usurpateurs.

Personne ne pourra dire qu’il ne savait pas.

Emmanuel Kant disait : « Fais ce que doit, advienne que pourra ».

Il n’est pas encore trop tard, il est juste temps.

Paul Feldman

Au sommaire du délégué laïque n°9 :

Comment préparer les esprits à un mauvais coup contre l’école laïque…

Déclaration solennelle de la Libre Pensée

Résolution « Laïcité » du congrès de la Libre Pensée

Constat des irrégularités et violations répétées des règles administratives et associatives qui régissent le fonctionnement de toute Union départementale des DDEN

Deux propositions de motions de la délégation sevranaise des DDEN

Recours au Congrès national de la Fédération des DDEN

Pourquoi ce qui n’était pas possible en 2020 le devient en 2021 ?

Lettres d’Eddy Khaldi au DASEN 49 et au Président de l’Union des DDEn 49

Union DDEN 49, résolution AG du 23 octobre 2021

Candidature au Conseil fédéral d’une personne non nommée DDEN

Lettre recommandée de Guy Brunet, candidat, DDEN, membre du CA de l’Union de la VIenne à la FDDEN et réponse par LR de la FNDDEN

Lettre de Michel Benoist – candidat – président de l’Union départemental des DDEN des Deux-Sèvresà M. Eddy Khaldi, président de la fédération des DDEN

Aux partenaires des DDEN et aux organisation amies de l’Ecole

Texte du CA extraordinaire de l’Union de l’Isère

La République contre son Ecole ?

TELECHARGER OU LIRE LE DELEGUE LAIQUE N°9 AU FORMAT PDF